La réelle place du Guer dans le monde actuel Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
Evelafève



Messages: 25

MessagePosté le: Mer 04 Mars 2009, 14:16 Répondre en citantRevenir en haut

Ma famile descend des Marannes (cochon en espagnol) c'est à dire qu'il ont été anoussim "contraints" a se bâptiser pour avoir la vie sauve.

Or, nombre d'entre eux pratiquaient en secret (voir "les crypto-juif"), et jusqu'en Algérie, ma famille allumaient des bougies le vendredi soir sans savoir pourquoi.

Nous sommes tous bâptisés, et le consistoire ne propose rien pour les Marannes, alors que l' Etat d' Israël a ramné les falachas d'Ethiopie, et a ausssi permi le retour de nombreux Russes en Terre Sainte.

La seule solution nous dit-on est de se convertir une nouvelle fois donc, en acceptant sincèrement les mitsvoth...

c'est très difficile aussi d'apprendre qu'on est d'origine juive, on est chrétien et on est élevé (et très bien élevé d'ailleurs)come tel, donc, quand je vais à la syna, on me regarde comme E.T (extra.terresetre!), mais j'ai appri à me dire que je le fais pour MOI, pas pour plaire ou pour justifier ma présece, c'est ridicule : je préfère me concentrer sur la téfila et l'écoute de la Tora.

D'ailleurs, quand on s'affirme, et c'est valable pour tous les domaines, les gens vous respectent, alors Mr Muller, arêtez de vous appitoyer, je sais que cela est dur mais au contraire, vivez votre conversion comme une chance, et vous verrez que les gens suivront votre état d' esprit.

Yaël a raison, si vous baissez les yeux, les autres vous marcheront dessus, alors que si vous marchez fièrement, et montrez votre joie, alors les autres seront heureux, c'est tout.

En ce qui concerne ceux qui sont méfiants à l'égard des Guer, je dirai qu'ils sont non instruits, c'est eux les malheureux. La méfiance en général provient d'un sentiment de peur, et le peur engendre la mal...

je leur laisse leur mauvais penchant, je garde courage et je suis fière de mes origines, fière de ma famille, elle a survécue jusqu'a aujourd'hui en ayant une devise :

MARCHE LA TETE HAUTE, n'ai pas peur de qui que ce soit, cherche la vérité et surtout garde en tête le plus important : la recherche de lh'umilité est sans fin - Buenas nochès -

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/de-l-age-d-or-a-l-exil_474049.html?p=3

http://www.sevillanes.net/Forum/index.php?PHPSESSID=5f02bnb3i3kjaa68egs8ig0fp5&topic=674.0
Rav Imanouel Mergui




Messages: 421

MessagePosté le: Dim 24 Mai 2009, 9:50 Répondre en citantRevenir en haut

J'ai lu à la diagonale les différentes interventions je me permets de rajouter un point qui me semble certes délicat mais extrêmement important: La conversion réussie ne connaît pas tant d'hostilité, voire pas du tout !

Conversion réussie, j'entend par là une conversion faite par un Beth Din compétent et reconnu, et également une conversion ''bien vécue'' par le converti. Dans notre communauté se trouvent un nombre considérable de converti(e)s et croyez-moi ils sont acceuillis avec le plus grand des respects et de la considération la plus sensible et la plus authentique.
Men



Messages: 72

MessagePosté le: Mar 05 Avril 2011, 9:41 Répondre en citantRevenir en haut

« Kashim Guérim LéIsrael ! »

J'arrive bien tard sur ce sujet mais je suis assez d'accord avec Evelafève concernant Olivier Müller.
Je ne ressens pas chez lui son souci d'étude du Talmud...
Il faut qu'il s'investisse davantage dans le Limoud!
Et pourquoi ne pas se présenter ici sous son prénom Juif?

Olivier dit : « On doit lutter, mais ce n’est pas au guer de gérer cela, il a assez de boulot à gérer, lui (ou elle). »
Ah bon ? ...!... Olivier doit comprendre qu’un Guer fait une démarche personnelle mais qu’en aucun cas le ‘Am Israel ne l’a convié à se joindre à lui. C’est la raison pour laquelle HaShem a organisé les choses de façon à ce que « là où un Baal Téchouva se tient, même un Tsaddik Gamour ne peut se tenir ». Je veux dire que si déjà pour un Juif qui fait Téchouva, HaShem donne une force et une «puissance» immense dans la Kedousha, à plus forte raison pour un Guer dont en plus il est écrit dans Tehilim que « HaShem shomèr ett Guerim » (D.ieu garde les Convertis).
Un Guer possède en lui une force incroyable et c’est cette force qu’il doit mettre à disposition du ‘Am Israel ; Par son Limoud, par ses capacités…

Car en effet, tout Juif doit toujours faire tout son possible pour se rendre indispensable à la Kehila à laquelle il appartient.
Or je suis persuadé qu'Olivier a certainement des dons particuliers qu'il peut mettre à la disposition du Kahal.

C’est une façon pour le Guer de faire Akarat HaTov (acte de reconnaissance) car il est écrit dans Pessa’him 87b que « HaShem a conduit [le ‘Am Israel] en exil pour que le nombre des convertis Juifs s’accroisse », ce qui veut dire que les Juifs ont souffert de l’exil en partie pour le salut des convertis.

Après il y a aussi l’intention (la Kavana) du Guer, qui compte beaucoup au moment de la Tevila dans le miquvé, ainsi qu’il est dit dans Kohélet Rabba VII, 20 : « Un converti qui accomplit son acte au Nom de HaShem mériterait de voir ses filles épouser des Cohanim ».

Je suis sûr que si Olivier s'investit plus dans le Limoud (Dans le Talmud! Dans le 'Houmash aussi bien sûr mais surtout Mishna et Gmara …Halakha et aussi du Moussar, ainsi qu’il est dit dans le Midrash Tan’houma, Vayakel VIII : « Des Guerim qui étudient la Thora valent autant que le Cohen Gadol qui entrait dans le Kodesh HaKodashim ») et que par ailleurs, il cherche à "se fatiguer" en fonction de ses possibilités pour aider la communauté, alors tous ses soucis s'évanouiront.

Il est toujours possible de faire quelque chose dans une Kehila et il est impossible alors, que la communauté ait de l'hostilité pour une telle personne. :)


Davar a’hèr,
Le témoignage de yael attal gusi est très beau, très profond et magnifique !
Pistorius



Messages: 3

MessagePosté le: Dim 11 Septembre 2011, 21:12 Répondre en citantRevenir en haut

yael attal gusi a écrit:
La belle-mère Sépharade d’une de mes sœurs lui avait dit le jour de la naissance de sa fille la chose suivante (tenez-vous bien, ça vaut son pesant d’or!) : « si tu n’appelles pas ta fille comme moi, elle mourra dans l’année ! » Une de mes nièces s’est appelée « Kouékê » jusqu’à ce que ma sœur divorce et change le nom de sa fille en « Dina », ce qui est un vrai prénom Juif et dont plus personne ne se moque. Je passe sur le fait que la belle-famille de ma sœur à grandement œuvré à provoquer le divorce entre ma sœur et mon ex beau-frère. Ah la névrose…



A propos des prénoms de famille...

D'abord il y a des guérim avec un papa juif ou autre, et donc au moins aussi désireux de donner un prénom de famille.

Ensuite, il ne faut pas tout voir en terme d'imposer. Oui, kiboud av veem c'est important, oui, la reconnaissance envers les ancêtres aussi. On peut place un prénom qu'on aime moins en 2e ou 3e. Mais pourquoi qualifier un prénom juif non hébraïque de non juif ou de moins juif? Les guédolim eux-mêmes les portent et les transmettent, bh.

On peut ajouter un prénom avec consultation d'un gadol, pour raison de santé par example. Mais on ne supprime pas un prénom, Koueké sera toujours Koueké. Et bien que n'étant pas en hébreu, c'est bel et bien un nom juif.

Certains des plus magnifiques prénoms juifs sont non hébraïques, il ne faut pas confondre ressentiment envers une personne et ressentiment envers toute culture traditionnelle...
ShalomBAA



Messages: 5

MessagePosté le: Mar 04 Juin 2019, 13:16 Répondre en citantRevenir en haut

Shalom everyone

Je me permets, bien que le sujet sois daté, d apporter ma pierre a l edifice.

Je parlerais de mon experience sans pour autant generalise a l entierté du peuple juif. Néanmoins je parlerais d une très grande majorité des juifs.

On va poser les base :

- Je suis guer

- Converti par un Beth din compétent et bien Orthodox comme il faut

- Je n ai jamais planqué une girlfriend juive ni avant ni pendant ni après ma conversion

- J étais pratiquant dans l entierté et etait chômer sur tout ce que vous voulez

- J ai toujours fait en sorte de consacré du temps a l etude


La descente aux enfers s est produite au 9eme mois après avoir commencé a chercher une femme pour me marier.

Appartée ON

Je me moque que "8 mois c est peu certains se marie des année apres avoir commencé a chercher !"

1) je me compare pas aux autres dans ma vie
2) si ça derange personne J ai pas envie d être marié a 35 voire pire 40 ans
3) les 8-9 mois c est au final un detail quant a l entierté du probleme

Appartée OFF

Avec pour aide :

- une armee de chadkhaniot (a ce jour 13)
- plusieurs rabbanim
- des sites de rencontres
- le bouche a oreille ici et là

Les mois s ecoulent et s ecoulent on ne me propose personne de chez personne

De temps en temps on vous propose des filles soit grosses soit repoussante pour le commun des mortel ( J ai jamais exigé un mannequin mais faut pas déc*o**er non plus)

Si on personne.. Personne personne. Un jour J en ai eu marre c etait juste pas possible d admettre dans ma tête que y avait pas de femme entre 20 et 31 ans qui cherchait a se marier dans tous les endroit où J avais une chadkhanit ou un rav pour me trouver qqun.

J ai insisté auprès d une qui m a finalement dévoilé la verité

"la verité Mr.. C est pas qu il n y a personne... C'est que tres peu de femmes acceptent un guer... Soit elle soit leur famille"


Depuis on ne cesse de me dire des chose segregationiste du genre

" tu n as qu a prendre une femme comme toi"

Comme moi ?

"ouais une gueryoret"

Donc on est pas comme vous ?

" oui mais non mais bon.. Cherche pas..."


Sauf que oui moi je veux chercher et savoir dans la vie. Si J avais voulu me soumettre et être idiot je serais allé chez les poseur de bombes.

Dans m a shul on m a même inviter a aller draguer une des deux fille qui etaient en cours de conversion (donc pas juive) chose qu on aurait pas dit s un juif de naissance

Dans ma shul on m a même dit d aller chercher une non juive et de la convertir
Chose qu on m aurait pas dit si J etais juif de naissance


D autre remarque et ce de la part d un Rav ayant une societé de chiddoukhim sur le web

" monsieur je vous rappel que vous êtes guer et a ce titre vous devez oublier vos critere et prendre ce qu on vous donne"


D autre situation ou des femme venaient d elles même m aborder, me trouvant mignon et/ou pratiquant a leur goût.

Et a la seconde même où l information de mon "titre" etait lâchée et bien...

Vous avez deja vu un episode de bip bip & coyote ? Les femmes font comme cet oiseau elle s enfuient vitesse TGV comme si être guer c etait avoir la gale, la lepre, ou pire le sida.

"ah tu es converti ? Dommage... Et dommage que ta famille soit goy"
"oh you re guer ?! OK sorry my mum told me to not fall in love with guerim. Good luck to find love"

- tu sais où tu peux te le ranger ton "good luck" ...-


Voila la verité que les Rav ne defendront jamais mais se contenterons juste de vous dire "mais monsieur vous êtes juif vous inquietez pas dans les ecrit ceci bla bla bla et bla bla bli"

La belle affaire je vais pas me marier avec des bouquin, Hm, ou un rabbin...

Lorsque vous cherchez a vous marier avec des marieur et marieuse vous avez le droit a un formulaire (jusque la normal)

Et sans manquer a chaque fois vous avez des question type :

Êtes vous converti ? Oui/non

3 page apres : acceptez vous un converti ? Oui/non

Et je vous rassure c est pas pour une histoire de cohanim/gueryoret...

Un jour un rav m appel "J ai peu être une fille. Pour toi !" 5min apres "ah mince je dois lui demander si elle accepte un guer" 5min apres "desole elle veut pas..."

P**in de m**de comment c est humiliant.. On dirait que jsuis un criminel malade du sida endetté couvert de lepre.

Personne veut des converti sauf exception, on veut nous mettre dans une caste placée un peu juste avant celle des mamzerim, nous marier entre nous.

Un bahour m a meme secretement avoué que "lehathila on epouse pas un guer..."

De part ces echantillons d evenement parmis tant d autres et dont certains bien plus mechant et rabaissant me voila avec une horrible vision du peuple juif. Celle d un peuple raciste et segregstioniste

Je vais être contraint malgré moi mais part tout ce que j'ai subi et donc de la depression engendrée de quitter entierement les mitzvot et la torah et de trouver une femme non juive.
Sinon je finirai pendu a une cravate ou pire sans femme ni enfant

De toute façon même avec une femme juive mes enfants aurait été persecuté car fils/fille d un guer

Je vais devoir devenir un racha alors que J aimais tout ça quelle ironie du sort.


A tout non-juif qui tombera sur ce topic et sur ma reponse :

Ne te converti pas au judaïsme, jamais ne fait pas l erreur que J ai fait pensant que le peuple juif etait un peuple bon gentil et honnete et tout blanc. Car il ne l est pas

En realité il n y a rien qui differt un goy d un juif ; il y a proportionnellement autant de voleur, pedophile, menteur, escroc, violeur, violent, raciste, idiots etc que chez les non juif et tout niveau religieux confondu.

Pour vous dire le degré de cretinisme qu on peut trouver vous trouverez aisement des femmes religieuse et enceinte s envoyant des verre de Mah'ia ou de vodka prêtextant que selon la torah c est bien et permis oui oui en 2019 on trouve encore des femme enceinte qui boivent de l alcool et fume des cigarette avec l aval de leur mari

Et a l éventuel Rav qui repondra a ce message :

Me sortez pas le classique coup du faut prier encore et encore et blabla bla

J'ai prié, souvent jusqu aux larme a en tomber a genou, faits des dons, demandé des brahot, d autre qui me faisaient d eux même des brahot, fais des matanot, demandez des priere sur des tombe de tsadikim etc absolument tout

Ce n est pas un probleme divin c est un probleme societal : la majorité des juifs sont raciste

Je vous dis pas l horrible vision que J ai eu en Israël en allant dans une yechiva où lorsqu on croisait un enfant arabe vendant des jus pressé au bord de la route certains bahourim hurlaiemt de joie devant l enfant " vîtes faisons des tehilim pour qu il creve"


Maintenant il ne me reste qu une seule destination : le gehinom

Mais toi qui aime le judaisme restes non juif, conseil d ami.


A vous les rabanim et autre de mes "frere" pour qui je n en suis pas vraiment un ou au mieux a 99.99% ou pour depanner pour faire le 10eme au minian car je suis qu un guer egal au cafard qui s incruste a table.

J aime HM et sa Torah de tout mon coeur

Mais vous je vous hais de toutes mes entrailles pour m avoir accueilli pour mieux me poignarder le coeur et me degouter des mitzvot


Et a toi le non juif ou le guer/gueryoret qui doute encore.

As tu deja vu/lu un Rav prendre parti pour nous ? Publiquement hein pas a seouda chelichi entre deux bout de pain et 12 personnes
Dire aux gens d arrêter de nous discriminer a l embauche ? (chiddoukhim).

J en ai jamais vu un seul prendre notre defense ou nous promouvoir.


Goy ne te converti pas, tu te mets en danger.


L histoire de ma vie est propre a moi et il existe au seins du peuple juif une tres petite minorité de gens bien, adorables et sincèrement croyant et pour qui J aurai pu donner ma vie pour sauvegarder la leur.

Le reste des gens : poubelle


Dernière édition par ShalomBAA le Mar 04 Juin 2019, 13:48; édité 5 fois
sam94700



Messages: 20

MessagePosté le: Jeu 04 Juillet 2019, 14:26 Répondre en citantRevenir en haut

MESSAGE POUR SHALOM BAA

Bonjour ,

Je ne vous connais pas , vous ne me connaissez pas. Je me permet de répondre à votre post qui m'a touché, de par sa sincérité d'une part et de part son ambiguïté d'autre part .

Il est clair que les situations que vous décrivez ne sont pas normales. Non seulement elles ne sont pas normales du point de vue humain (avec votre histoire d'enfant arabe) et elles ne sont pas normales du point de vue Halakhique et c'est pourquoi, personnellement, j'essaye dans la mesure de mes moyens d'aider les personnes en conversion que je peux rencontrer et qui sont sincères, et surtout les convertis (dans ce post je ne parle évidemment que de conversion valable par un Beth Din reconnu).

Cependant, votre message laisse un goût amer de par son ambiguité. D'une part vous dites "Aimer Hachem et les Mitvoth ", et d'autres part vous dites que "vous allez vous marier avec une non juive". De même, vous dites des mots difficiles à lire "je vous hais de toutes mes entrailles...".
Votre message, excusez-moi, est donc complètement inaudible puisque truffé de contresens. Aimez Hachem mais détester les juifs ? Sachant que chaque israel (et guer) a une nechama divine en lui ? Je ne comprends pas.

Si je peux me permettre, vous n'avez pas eu de chance dans vos rencontres. Il existe des rabbins "tordus" oui, il existe des juifs "escrocs" oui, malheureusement la vie est faite ainsi. Cependant, au lieu de se focaliser sur ces individus, prenez le temps de chercher un vrai Rav, digne de ce nom, qui sera vous comprendre. Attention: Vous comprendre ne signifie pas être d'accord avec tout ce que vous dites, mais cela signifie savoir vous guider et vous considérer à votre juste valeur.

Si vous succombez à la pression en retournant aux valeurs non juives (manger non casher, mariage mixte, etc.), vous ne ferez que contribuer aux préjugés qui font qu'en tant de Guer on a du mal à s'intégrer dans la communauté .

Le problème n'est pas à sens unique. Oui, certaines personnes sont mal intentionnées, méchantes, blessantes mais ne pas oublier aussi que malheureusement beaucoup de personnes se convertissent et ne respectent que peu les mitvoth par la suite, ce qui entretient les préjugés.

Soyez un Guer exemplaire (en ayant bien entendu un Yetser Ara comme tout homme, il ne s'agit pas en cela d'être un sur-homme), apprenez la Torah, vivez-la et pratiquez-la, finissez les différentes parties du Shoulkran Aroukh, étudiez la guémara, les richonims etc (vaste programme) et vous verrez que les gens qui vous "dégoûtent" - pour reprendre vos propos - "dégoûtent" aussi Hachem de par leur comportement

Ne mettez pas de mot sur les gens "Un Bahour m'a dit que.." et ? Parce qu'il a le titre de Bahour, alors on doit en être plus choqué ? Non, malheureusement dans notre génération le combat est bien plus profond que simplement savoir si on est Bahour ou on ne l'est pas, pour savoir si on marche dans le chemin de la Torah.

Au plaisir de vous lire.
ShalomBAA



Messages: 5

MessagePosté le: Lun 08 Juillet 2019, 7:23 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour

Vous m expliquez comment on fait pour se marier quand on vous rappel sans cesse qu on veut pas de vous parce que et uniquement que vous êtes guer (et pratiquer entierement ni change rien)

Qu au rav ne prend la defense des guerim si ce n est encourage/cautionne de nous marquer au fer rouge pour les chiddukhim ?

Qu on vous propose jamais personne hormis des femmes repoussante ?

Dites moi comment on fait svp et dire moi pas "faut prier"

C est pas prier hashem qui changera la mentalité raciste des gens.


Vous pouvez comprendre que J en peux plus d être seul et de voir tout le monde autour de moi se marier a des fois des jeune de 8ans de moins et que moi j'ai même pas d opportunité de rencontrer qqun qui peut potentiellement me plaire parce que je suis une tâche de converti.

Vous n avez juste pas idee du degré de deprime de tristesse et de desespoir que J ai pour me resigner a devoir tout abandonner



Donner moi une raison et une maniere de resoudre mon probleme ?

Un vrai rav y en a pas. Ils cautionnent tous ça ou au mieux se taisent car eux même donnerait pas leur fille a un guer
sam94700



Messages: 20

MessagePosté le: Lun 08 Juillet 2019, 8:52 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour

Je pense que vous n'avez pas rencontré les bonnes personnes , il existe des vrai rabbanims , prêt à vous aider et j'en suis persuadé .

Si vous rencontrez un rav qui vous "marque au fer rouge" car vous êtes guer, alors désolé mais ce n'est pas un rav digne de ce nom qui transgresse allégrement une interdiction de la TORA.

Il faut cependant comprendre que lors d'un chiddoukh il est "normal" que le Rav précise que vous êtes guer , mais si vous êtes un guer vertueux quelle chance vous avez et combien Hachem vous aime !

Je n'ose imaginer votre dégré de solitude mais je ne peux que vous conseiller d'aller à des cours de Tora, de vous rapprocher d'une communauté avec un Rav Talmid Hakham et vous verrez qu'il n'y aura aucun souci pour trouver une femme qui vous convient.

Vous avez c'est un peu pareil dans les milieux "harédi israélien" et "baal téchouva" à des baalé téchouva on propose souvent en Chiddoukhim que des femmes ayant elles aussi fait téchouva. Car les "religieux de naissance" n'en veulent pas. Ils peuvent ressentir la même chose que ce que vous ressentez mais combien un Baal téchouva est grand et très souvent il arrive à un niveau bien plus élévé qu'un juif né réligieux.

Il en est de même pour vous en tant que Guer prouvé au peuple d'Israel que non seulement vous avez une place parmi eux (ce n'est pas à prouver c'est la Halakha) mais aussi que vous ramenez votre bagages culturel au service de la Tora et vous apportez votre vision différente.
Kachim Guérim Léisrael (durs sont les guérim pour Israel), la phrase que certains commentent ainsi : Ils sont durs pour Israel car ils sont plus pointilleux qu'un Israel sur les mitovth ! Rendez-nous fiers, moi je suis fière d'etre face à un guer, je veux l'aider, j'aime les guérim sincères et authentiques et convertis Kéhalakha, je les aime comme mes frères car ils sont mes frères.
ShalomBAA



Messages: 5

MessagePosté le: Lun 08 Juillet 2019, 10:51 Répondre en citantRevenir en haut

Je pose la question suivante :

Pourquoi faut il, si ce n est autrement que pour marquer au fer rouge et pointer la tare qu est le guer, annoncer que "il est guer"?

Quelle que soit la raison c'est le même probleme qu avec un juif de naissance "a l'ouest" niveau torah

Alors pourquoi ne pas dire "il est pratiquant" ou "il n est pas pratiquant"

Aucune halakha oblige qu on fasse cela, d obliger de mentionner "guer" et d exiger que l on s annonce en tant que tel.

Pourquoi on ne propose rien, tres peu et souvent des femmes repoussantes au guer ?

Pourquoi dans 100% des cas a savoir rabanim, chadkhaniot et groupe WhatsApp de chadkhaniot semi pro c est toujours la même chose ?

Pourquoi dernierement, un groupe de chiddukhim, apres m avoir promis de ne pas faire ce genre de segregation, a modifié mon profil (profil public) en ajoutant "je suis guer BH" a la fin de ma description

Ils m ont pris pour un c... à me dire "c est vous qui avez du ecrire ça vous avez du oublier..."

Mais bien sur moi qui n ecrit ni ne dit jamais BH de ma vie et je suis pas idiot au point de me marquer au fer rouge moi meme

Pourquoi ce même groupe ce fout de moi a me dire "une fille est interessé par votre profil cela vous interesse ?" et qu une fois accepté tu te retrouve dans le malaise face a une fille qui correspond pas du tout a ce que tu cherches et qu'elle te dit "ah euh désolé moi on m a dit que c est toi qui etait interessé..."

Vous le sentez le degré d enervement et de malaise quand vous vous retrouvez face à une fille "forte", pas attirante pour vous etc à qui on a dit que vous etiez interessé par elle a qui il faut dire gentiment sans blesser que jamais vous avez montré un interet pour elle.

Qu en gros le monde des chadkhaniot c est un monde du mensonge et d une bande d incapable.

J ajoute que toute ces personne sont pas benevole, il faut parfois payer.


Essayez de bosser comme ça avec un client tout type de commerce confondu moi perso mon employeur fait ça et le client vient gueuler je vire l employé.


Ma/mon cher(e) ami(e) essayez de mesurer le degré de frustration, de colere et de tristesse lorsque des filles religieuses ou pas vous disent que leur precedent chiddoukh n a pas abouti car elle ne pouvait plus supporter (donc elles tolerairnt) que le gars picole, fume du cannabis, soit feignant, violent et pas serieux et que finalement elle a pas voulu continuer avec et que...

...Quand elle apprend que vous êtes guer elle vous degage vous bloque voire vous insulte et vous rabaisse juste parce que vous êtes guer alors que vous êtes ni poivrot ni toxico ni rien de rien que vous êtes chômer tout ce que vous voulez et que sont type d avant etait un jean foutre drogué et alcoolo.

Pourquoi voulez vous que je m em... rde dans ce monde où regne racisme segregation et hypocrisie

Apporter notre vision vous dites ? La derniere fois que j'ai mis les pied au collel on m en a degouté "tu penses comme un goy c est n importe quoi"


Pourquoi fait on en sorte de nous coller ensemble guer et gueryoret ?
Pourquoi quand je dis je suis guer on me repond systematiquement "ah je connais 2-3 convertie je vais vous mettre en relation" sans même me demander quel type de femme J aime ou j aime pas.

Pourquoi j'ai pas le droit a une baal techuva ? Je suis trop sale ou impure ?


Et pourquoi j'ai un goût amere d impression d être pendant la traître negriere et consideré comme du betail et dont le maître me dirait "Hey mon petit bamboula je t ai trouvé une negresse comme toi vous irez bien ensemble"


On m explique mathématiquement en quoi je risque de poser plus probleme a une femme qu un juif de naissance qui est pas pratiquant et dont les parent le sont pas non plus ?

Vous savez comment je fais avec ma famille pour manger avec eux ? J'ai une malle avec des kelim stockée chez eux fermée avec un gros cadenas dont la clé est chez moi et je fais le machgiah et J allume les fourneau avec ma famille quand ils veulent m inviter et ça se passe tres bien.

En gros J ai plus de chance qu on me propose une femme si je suis un juif de naissance avec des parent gangster ou rechaim qu en etant converti avec des parent goyim honnête et respectueux.


Pourquoi m embêter avec tout ça alors que je peux trouver des tas de non juives, jolies et a qui je plais sans trop d effort. Et surtout sans qu on m insulte et me rabaisse.

D autant qu il ne s agit pas d une difficulté toraïque mais uniquement parce que les gens sont des cons.

Vous savez a quoi J en suis rendu aujourd'hui ? Je prêche le faux pour avoir le vrai je cache que je suis converti et je provoque des discussions avec la personne à qui j'ai à faire concernant les guerim histoire de savoir si j'ai a faire a un raciste ou pas et si c est le cas je le vire.

J'ai viré beaucoup de monde sachez-le
toratemet



Messages: 1

MessagePosté le: Mer 17 Juillet 2019, 12:25 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour à tous.

Shalom BAA, votre message m'a beaucoup touché, et je souhaiterais vous donner mon humble avis sur la question.

Je ne suis ni Rav ni professeur de Kodesh, donc mon opinion très subjective vaut ce qu'elle vaut, mais je suis également en age de me marier et donc dans une situation similaire à la votre. A vous de retenir ce qui vous parait pertinent. J'espère néanmoins que cela vous aidera à voir les choses différemment et à avancer dans la joie, le Chalom et la sérénité sur le chemin de la Torah et des mitsvots et de l'amour d'Hachem.

Je commencerai par vous exposer ma vision de la situation avant de me permettre de vous donner quelques suggestions "pratiques".

Je comprends tout à fait votre frustration, après tous les sacrifices consentis pour la conversion, le sacrifice de soi, de ses anciens amis, de son mode de vie, de sa famille parfois, on s'attend à un "rapide retour sur investissement".

Seulement Hachem ne nous donne pas toujours immédiatement le salaire de nos efforts. On dit d'ailleurs que le salaire d'une mitsva est la mitsva elle-même. Lorsqu'on accomplit une mitsva, c'est déjà un immense mérite qu'Hachem nous ai donné cette opportunité de se rapprocher de lui et d'avoir un salaire infini dans le monde futur. Toute récompense dans ce monde pour une mitzva accomplie n'est que du bonus, le fait que nous ayons pu accomplir cette mitzva est déjà une source de joie en soi.

A plus forte raison, lorsque la "mitsva" en question est une conversion. Quel mérite, quel bonheur, qu'Hachem vous ai donné la force de tout sacrifier pour lui et sa Torah, pour vivre dans le Emet. Tout le reste n'est que secondaire, le simple fait que vous ayez pu accomplir votre conversion et pratiquer les mitzvot d'Hachem est déjà une source de joie en soi. Par votre volonté, votre libre arbitre (et l'aide d'Hachem), vous avez pris sur vous le joug des 613 mitzvots et choisi de vivre dans le Emet. Vous avez eu la force de renoncer aux mensonges et illusions de ce monde, par amour pour Hachem et la vérité.

Quelqu'un qui arrête de travailler Chabbath devrait-il immédiatement recevoir compensation pour la perte financière occasionnée ? Il gagne déjà une récompense infinie pour le monde à venir, et la sérénité et la proximité avec Hachem dans ce monde.

Pendant cette phase de transition où Hachem ne vous envoie pas tout de suite la Kala qu'il a déjà prevu pour vous, il vous donne la merveilleuse occasion de prouver que vous n'avez pas fait tout cela uniquement pour votre propre bonheur, mais également par amour pour lui et sa Torah, pour le Emet. Et que tout le reste n'est que secondaire pour vous.

Hachem vous aime et ne veut que rajouter à votre mérite déjà immense en éprouvant votre foi et en vous permettant de lui montrer que votre amour pour lui et sa Torah n'est pas conditionné par quoi que ce soit. Cette épreuve, en plus de vous rapprocher d'Hachem et de vous donner un mérite infini, vous permettra de construire votre émouna sur des bases solides et d'avancer sereinement dans votre future vie de famille qui sera elle aussi faite de périodes d'épreuves et de doutes.

Vous n'êtes pas sans savoir qu'Hachem nous envoie toujours des épreuves en fonction de notre potentiel. Vous avez donc au plus profond de vous la force et la Emouna de passer cette épreuve.

Rien ne justifie jamais de commettre une avera. Tout laisser tomber et commettre des averots parmis les plus graves de la Torah parce que "vous n'avez pas eu ce que vous méritiez de recevoir" n'est en rien justifié. Vous êtes juif et vous devez comme n'importe quel juif respecter la Torah et ses mitsvots.

Est-ce qu'un meurtrier qui justifierai ses meurtres par le fait qu'il a été rejeté et humilié par ses camarade de classe quand il était petit serait considéré non-coupable ? On a toujours une soi-disant "bonne raison" de commettre une avera, mais la réalité c'est qu'une avera n'est jamais justifiée, il n'y a que les excuses que l'homme s'invente pour s'autoriser son acte.

J'en viens maintenant à l'aspect Chidoukhim en particulier.

Vous aviez anticipé cette réponse mais j'insiste dessus tout de même : 8 mois de recherche, ce n'est vraiment pas très long pour une démarche de Chidoukh.

Hachem vous enverra votre Kala au meilleur moment pour vous, pour elle, et pour votre couple. Peut-être qu'il vous a réservé quelqu'un d'un niveau exceptionnel et que vous devez encore progresser un peu pour atteindre ce niveau ? Ou l'inverse, cette personne doit peut-être encore avancer pour mériter de se marier avec vous ? Ou peut-être que votre contexte actuel fait que vous ne saurez pas reconnaître votre Mazal si Hachem vous l'envoyait tout de suite ?

Hachem a ses propres calculs, "tout dépend du ciel sauf la crainte du ciel", vous n'avez pas à vous préoccupez de cela. Hachem ne vous demande que de pratiquer ses mitzvots, d'étudier sa torah, de prier, et d'avoir la Emouna. Tout le reste est entre ses mains et vous devez lui faire confiance.

Effectivement, les juifs comme tout le monde ont des préjugés, des préjugés sur les séfarades, sur les ashkénazes, sur les rabins, sur les pauvres, sur les riches, sur les femmes, sur les enfants, sur les africains, sur les hassidim, les asiatiques, les garagistes, les banquiers, les boulangers ... et oui, également sur les convertis.

Il est vrai que la généralité quand il s'agît de Chidoukhim est que l'étiquette "converti" ne joue pas en faveur de celui qui la porte. Mais Hachem est-il contraint par les généralités ? Afin que vous puissiez rencontrer votre Kala, Hachem fera en sorte, soit qu'elle n'ait aucun à priori sur les convertis, soit que cet à priori puisse être dépassé par exemple grâce à la recommandation d'un ami en commun, ou car elle vous rencontrera de manière fortuite et aura l'occasion de voir toutes vos qualités avant de connaitre votre statut (à des cours mixtes, à un Chabbath pour célibataires, ou autres).

A vous aussi de faire votre Hichtadlout et de vous mettre dans les situations qui joueront en votre faveur et où votre "étiquette" ne sera pas la première chose que verra votre prétendante, de faire en sorte que cette étiquette puisse apparaître comme secondaire par rapport à ce que vous êtes vraiment.

Enfin, il transparait dans votre message un ressentiment à l'égard des juifs en général, et de la méfiance voire de la haine pour certains en particulier. Il me semble que cette attitude joue plus en votre défaveur que le fait que vous soyez converti.

Comme cela a été justement dit plus haut, Si vous dégagez une énergie négative, de méfiance, de haine, de peur d'être mal jugé par la personne en face, alors cette personne dira que c'est parce que vous êtes converti qu'elle vous a refusé, mais au fond d'elle ce sont les ondes négatives qu'elle a ressenti qui l'ont repoussé. Certaines personnes sont méfiantes et ont un à priori sur les convertis, certes, mais si vous avancez dans la vie en vous focalisant là-dessus, vous dégagerez des mauvaises ondes qui renforceront cet à priori qu'ont les gens.

Si vous êtes fier de ce que vous êtes, que vous êtes rayonnant, souriant, positif, que vous avez la Emouna qu'Hachem vous aime et veut votre bien, et que l'opinion des autres vous importe peu car vous êtes proche d'Hachem, votre Nechama brillera de tous ses éclats et les autres le ressentiront et vous le rendront.

Le fait que soyez converti sera secondaire, ceux qui ont un à priori changeront d'avis, et souhaiteront peut-être même être à vos côtés pour bénéficier de ces ondes positives que vous dégagerez et être influencé par elles. Et même si ça n'est pas le cas, c'est qu'Hachem en a décidé autrement.

Mais votre travail à vous est d'être heureux de votre sort et du chemin qu'Hachem à choisi pour vous. Surtout, restez humble et ne considérez pas qu'Hachem ou les autres vous doivent quoi que ce soit, soyez reconnaissant pour ce qu'Hachem vous donne, et considérez que vous n'avez pas besoin de ce qu'il ne vous donne pas.

Le Zohar dit qu'Hachem, sa Torah, et le peuple juif ne font qu'un. Alors si vous aimez Hachem et sa Torah, vous devez aimer le peuple juif, tout le peuple juif, avec ses qualités et ses défauts. Si vous aimez les gens et portez un regard positif sur eux, il vous le rendront, et Hachem vous le rendra.

Alors oui, il y a dans le peuple juif des personnes dont le comportement est loin d'être exemplaire. Nous avons un yetser hara comme tout le monde, et peut-être même un yetser hara encore plus grand car nous avons avec nous la lumière de la Torah et la proximité d'Hachem, et pour que nous conservions notre libre arbitre Hachem doit rééquilibrer les forces.

Plus un homme est grand plus son yetser hara est grand. Il y a dans notre peuple des tsadikim qui se sont sanctifiés plus que tout homme au point de devenir presque des anges, et il y a aussi malheureusement des réchaïm parmi les pires qui existent sur terre. Un grand potentiel peut-être utilisé pour le mal comme pour le bien.

Aimez sincèrement tous les juifs et ils vous aimeront, voyez en eux l'étincelle divine et non pas le yetser hara qui les pousse à ne pas penser ou agir correctement. Etudiez la Torah d'Hachem, appliquez ses mitsvot avec amour, réalisez tout le potentiel de votre Nechama et alors vous dégagerez une lumière qui vous fera trouver grâce aux yeux des autres. Et même si ça n'est pas le cas, car on ne peut pas plaire à tout le monde, vous serez quand même heureux car vous serez proche d'Hachem.

Hachem vous a déjà réservé votre Kala, mais il attend que vous lui prouviez que tout ce qui compte pour vous c'est d'être proche de Lui et de vivre dans le Emet de sa Torah. Il vous donne l'occasion de construire votre Emouna et votre humilité, mais c'est entre vos mains.

Alors le moment venu, Il vous enverra celle qu'il vous faut, et quand elle sera face à vous, toutes vos questions et vos doutes s'évanouiront. Ne cédez pas à votre yetser hara qui veut vous faire sombrer dans le doute et la tristesse, restez de marbre face à ses attaques en étudiant la Torah, en appliquant les mitsvots, en priant, et en développant votre Emouna et votre joie. C'est tout ce qu'Hachem vous demande. Tout le reste est entre ses mains, y compris votre mariage, et il vous enverra la femme qu'il a prévu pour vous au meilleur moment pour vous, et pour elle.

J'espère que ces quelques mots (désolé pour la longueur) vous donneront matière à reconsidérer votre situation dans d'autres perspectives et vous aideront à vous rapprocher du Créateur.

Qu'Hachem vous envoie rapidement et dans la sérénité votre Mazal qui vous aidera dans votre service d'Hachem et vous permettra de réaliser tout le potentiel de la belle Néchama qu'il vous a donné lors de votre conversion.
ShalomBAA



Messages: 5

MessagePosté le: Jeu 18 Juillet 2019, 10:46 Répondre en citantRevenir en haut

//Je comprends tout à fait votre frustration, après tous les sacrifices consentis pour la conversion, le sacrifice de soi, de ses anciens amis, de son mode de vie, de sa famille parfois, on s'attend à un "rapide retour sur investissement". //

Pas nécessairement, on s attend minimum a pas subir de ségrégation de la part d un peuple qui en a bavé tout au long de l histoire, pardonnez moi la comparaison J ai fortement l impression qu on me colle un logo sur la veste lorsque je cherche a me marier. Ma position se situe juste avant le mamzer et le cafard. (je n assimile pas le mamzer au cafard)


J attends toujours qu on me sorte la halakha qui oblige de mentionner que je suis guer ou d être obliger de le demander.

// Seulement Hachem ne nous donne pas toujours immédiatement le salaire de nos efforts. On dit d'ailleurs que le salaire d'une mitsva est la mitsva elle-même. Lorsqu'on accomplit une mitsva, c'est déjà un immense mérite qu'Hachem nous ai donné cette opportunité de se rapprocher de lui et d'avoir un salaire infini dans le monde futur. Toute récompense dans ce monde pour une mitzva accomplie n'est que du bonus, le fait que nous ayons pu accomplir cette mitzva est déjà une source de joie en soi. //

Donc je dois fermer ma bouche et content d être deja juif ? Fermer ma bouche et ne pas avoir le droit de me marier avec une femme qui me plaît? Rejoignez vous l avis de ce Rav de m... Qui m a dit "Mr je vous rappel que vous êtes guer baissez vos critere prenez ce qu on vous donne"
J'ai donc le choix entre jamais me marier ou me marier avec une grosse et/moche et de "ferme la et sois deja content d être juif"

Jamais de la vie je prefere encore une goya.

Si ça vous gêne pas j aimerai me marier et avec une femme qui ne plaît.

Avec tout le respect que je vous dois je n ai plus rien a lui prouver (hashem) J en ai bavé et risqué ma vie pour lui et j ai perdu ce que J avais de plus cher a mon cœur pour lui
Je n ai même pas quoi que ce soit contre lui vous vous meprenez

Petite analogie :

Vous travaillez dans la meilleure entreprise (torah) tout critere confondu, votre patron (hashem) est en or mais côté collègue ça coince sévère. Ambiance de travail execrable et invivable
Vos l collegue (les autres juifs) vous mêne la vue dur, vous discriminer, vous insulte et vous rabaisse.

Bein vous savez quoi ? Dans des cas comme ça on se barre de l entreprise ne serait ce que pour sa santé mentale.

Si ça vous plaît a croire qu un guer il doit fermer sa bouche et qu il doit a annoncer se marquer et se faire pointer comme guer

Si la torah encourage voire ordonne cela la torah n est donc pas parfaite ? Or normalement la torah n est pas immorale

Desole mais ce qu on me fait est immorale J ai pas le droit d avoir de critere, on me presente personne et les filles me fuient. Et je sais pourquoi parce que je suis converti


Si hashem permet tout cela et bien je n ai plus a avoir peur de lui. Un D.ieu qui fais en sorte ou tôlere ma situation et bien ça me fait ni chaud ni froid.

Pourquoi avoir peur d un d.ieu injuste ? Aucun sens

Non moi je crois qu hashem n y est pour rien et que les juifs sont des gros raciste.

Je devrais peut être me coudre une etoile jaune sur la veste de avec marqué "guer" dessus

Je ris jaune quand je vois qu on m oblige a mentionner mon statut et qu on ne refuse juste pour ce seul motif avec des fois des insultes. Quand je me rappel que pendant la guerre on obligeait les juif a se marquer d une etoile et au moyen âge d un rouelle sur le vetement et qu on leur interdisait de se marier aux autres

A vous entendre c est anecdotique, ça l est pas. C est po as un cas isolé.

Y a pas un seul site, chadkhanit, rav qui vous oblige pas a porter l etoile guer pour que les filles vous evitent le plus possible.


La gueryoret est consideré comme une prise de guerre par la famille et on l accepte et pour se marier c est moins grave

Quand le guer est un homme c est la catastrophe, J ai beau tout faire être shomer everything je suis l element de potentiel perversion de mes enfant, donc on me degage.

Et au lieu de ca bah on accepte eric benbabouch juif de kippour, smartphone en main durant kippour, drogué et flâneur feignant.

Après tout lui c est dans son sang il va jamais faire en sorte que ses enfant derivent




Mettez hashem de côté svp et trouvez moi une raison de pas me marier avec une goya ?

Dans le monde palpable et directe c est la galere et je suis pas un vrai juif et personne veut de moi.

J'ai tout simplement pas que ça a faire de continuer avec un peuple qui ne m accepte pas entierement.

J ai aucun probleme avec le patron. Mais le patron m aide pas la que ça vous plaise ou non c est un fait.
Si ça vous derange pas je n ai pas envie de faire un burnout ou une depression et c en est pas loin


Vous ne savez pas ce que c est de vivre dans un no Mans Land mental ou vous êtes etrangers pour les goyim et pas entierement juif pour les juif.

Si J etais juif a part entière il n y aurait pas toutes ces choses qu on me fait c est mathématique.

Un guer pratiquant a moins de chance qu un juif racha pour se marier juste et uniquement parce qu il est guer.


Il y a un probleme


Regardez depuis que j'ai ecrit pas un rav n a rien dit et tout ce que j'ai contacté repondent pareil.

"faut prier prier et encore prier"

C est pas prier hashem qui va faire changer le systene

Pas un ne s est jamais levé pour demandé d arrêter ces conneries segregationiste envers les guerim

Ils savent tres bien comment ça se passe et se taisent ils donneraient pas leur fille a un guer et il grincer ait des dents que leur fils s interesse a une gueryoret

Voila comment ça se passe quand tu demande a un rav il va vers la fille et il lui dit

" blabla chômer chabbat etc etc"
"aufaite c est un converti tu prends tu prends pas ?"

Je suis pas une bagnole d occasion, je suis pas un menu Light ou une contrefaçon chinoise

" blabla bla il a 32go blabla il a un appareil 20 mega pixel"
"aufaite c est une marque chinoise tu prends tu prends pas ?"

Ça pinaille a acheter du papier WC casher le pessah mais ça derange personne de discriminer le guer alors que c est deoraita de pas le lui rappeler et et de l accepter comme un juif a part entière.


Et oui effectivement il transparaît que je deteste les juifs qui me font du mal, me discrimine et me mettent dans une caste d indesirable.

Je ne vais pas rendre l autre joue a ceux qui me pourrissent la vie, je le hais et les deteste.

Si je croise un juif qui m a fait subir ça et qu il est pendu a une falaise je le regarde et je passe mon chemin. Si je suis pas assez juif pour epouser sa sœur sa cousine ou sa pote parce que je suis guer et bien je suis pas assez juif pour lui sauver sa peau.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum