Le port de la cape pour renforcer la tsinioute Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
111maur



Messages: 216

MessagePosté le: Mar 07 Mai 2019, 11:52 Répondre en citantRevenir en haut

CHLOM CHER Rav

Certaines femmes veulent se renforcer dans la tsinioute et parfois elle se laisse tenter par le port de la cape. Je voulais savoir si vous avez des références de posskime ou de rabanime sérieux qui s’insurge ou interdit… le port de la cape.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3821

MessagePosté le: Lun 13 Mai 2019, 12:57 Répondre en citantRevenir en haut

C'est un phénomène assez récent, il y a 20/30 ans, personne n'y avait encore pensé, semble-t-il.

Si se renforcer et progresser dans la Tsniout est une bonne chose, il faut aussi prendre garde à ne pas régresser en Anava et en intériorisation des Midot (-dont la Tsniout).

La meilleure Tsniout consiste à ne pas se faire remarquer, ça n'est pas le cas de ces "superwomen", même si leur cape n'est pas rouge. Toutefois, on ne peut pas dire qu'elles se fassent remarquer par un aspect vulgaire de leur habit, il est vrai qu'il n'y a pas grand chose à voir, mais si ce n'est pas l'habit de la "pritsout", ça reste celui du "m'as-tu vu".

Je ne sais pas si cette idée va être comprise; je ne suis pas en train de dire que la motivation de toutes ces femmes est de se faire remarquer (h"v), je dis seulement que cet habit contribue à extérioriser de manière flagrante leur volonté de Tsniout. Beaucoup n'y voient aucun problème de nos jours, je sais que c'est un sentiment de vieillard que j'exprime-là.

Rav Pin'has Weisz dans son livre "Kvod Haav" (Bnei Brak 2015, p.80) rapporte que lorsqu'il est revenu de la yeshiva d'Aix-les-Bains à Paris, il sortait ses Tsitsiot comme on le lui avait appris à la yeshiva et lorsqu'il rencontra Reb Lippe Salzberg à la Rachi-Choule (plus précisément au Beit Midrash Tosfot), ce dernier lui fit la remarque suivante:
יידישקייט לא בנוי על חיצוניות
"Le judaïsme (yiddishkeit) n'est pas fait d'extériorisation"

Il voulait lui dire que faire sortir ses Tsitsiot -jugé comme יוהרא - comportait une extériorisation trop flagrante de la pratique des mitsvot et pouvait par conséquent affaiblir le lien personnel qui se tisse entre l'homme et D. dans le cadre de l'accomplissement d'une Mitsva.
C'est une notion assez ignorée/négligée de nos jours.
Pas seulement concernant les Tsitsiot où le Mishna Broura a contribué à changer le minhag (du moins chez les Ashkenazim) , mais pour le reste aussi.

Le Mishna Broura (§VIII, sk.26) est en effet très virulent à l'encontre de ceux qui ne sortent pas leurs tsitsiot de leur pantalon, selon lui il faut absolument les sortir.
Il a été fortement contredit par de nombreux auteurs, bien que son opinion fût déjà représentée par le Maguen Avraham , le Levoush et d'autres.

[Certains veulent cependant dire que ce n'est pas cela que le Mishna Broura dirait -cf. Shout Or Its'hak (§11) , et en dépit du caractère surprenant de cette nouvelle lecture, je dois reconnaître être dépositaire d'un témoignage d'un élève du 'Hafets 'Haim qui irait en ce sens... mais ce n'est pas le sujet, donc j'abrège.]

J'en reviens à notre sujet:

Il y a eu des périodes où les femmes juives portaient la cape, bien entendu.
D'ailleurs, même les femmes non-juives la portaient.

Mais c'est par rapport à notre époque que la porter revient à se faire remarquer.

Il faut savoir qu'il y a aussi eu des époques où les femmes juives se voilaient le visage...

Va-t-on dire qu'étant donné que ça irait dans le sens de la Tsniout il conviendrait d'encourager les femmes à se voiler?
Non, bien entendu.
D'autant que ça irait certainement de pair avec une sorte de pression sociale pour que celle qui refuse de se voiler soit exclue ou considérée moins frum, etc.
Je ne serai pas étonné d'apprendre d'ici quelques années que certaines femmes en Israël aient relancé cette mode, mais ne nous voilons pas la face, ça n'est pas le conseil du Yetser Hatov.
De nos jours être habillé(e) de manière pudique est déjà un exploit et il n'est pas nécessaire de se voiler la face.

Cependant, celles qui souhaitent porter la cape SANS l'imposer aux autres ni physiquement ni moralement , ne devraient pas être embêtées pour ce choix; c'est leur vie, elles font ce qu'elles veulent tant qu'elles n'entraînent pas de dommages aux autres. Voilà pourquoi les Rabbanim ne crient pas au scandale, même s'ils perçoivent-là une attitude imparfaite pour les raisons mentionnées plus haut (extériorisation, tape à l’œil, manque de discrétion,...).

Les Rabbanim consultés ne se montrent pas favorables, vous constaterez d'ailleurs qu'aucune des épouses de grands rabbanim d'Israël (et Kal va'homer des USA) n'a adopté cet accoutrement qui reste marginal dans le courant orthodoxe classique.

Si les Rabbanim doivent crier au drame, ils préfèrent réserver leurs forces pour les manquements "classiques et habituels" à la Tsniout du type jupes courtes et habits moulants -bien qu'il y ait lieu de craindre que cette cape refrène et repousse certaines femmes du respect de la Tsniout, car, étant donné que le port de la cape n'est pas un sentiment "naturel" adapté à notre génération (=les femmes qui la portent le font avec un sentiment de Gvoura exceptionnelle et une volonté de "mettre le paquet" dans le sens de la pudeur) , cela contribue à "brouiller" la réelle perception de ce qu'est la Mida de Tsniout (qui va dès lors s'apparenter à une vision négative de la vie) et de moins en moins de monde comprendra et ressentira la Tsniout convenablement (évidemment ces femmes "superwomen", mais aussi celles qui les voient et pensent que c'est un idéal de Tsniout auquel il faudrait arriver) .

Bref, à mon sens, la cape n'est pas à encourager et les personnes qui promeuvent ses vertus devraient -toujours selon moi- changer de cap, mais il n'est pas nécessaire d'en faire un drame tant que ça reste une conduite personnelle sans aucune sorte de pression sociale sur d'autres femmes. Chacun a le droit de se vêtir comme bon lui semble tant que ça ne porte pas préjudice direct à autrui.
Reb Manès



Messages: 21

MessagePosté le: Lun 13 Mai 2019, 13:31 Répondre en citantRevenir en haut

Cher Rav Wattenberg,
Ne soyez pas étonné effectivement : cela fait déjà quelques années que l'on peut croiser des femmes juives en voile integral noir opaque à Meah Shearim.
...
111maur



Messages: 216

MessagePosté le: Mar 14 Mai 2019, 13:03 Répondre en citantRevenir en haut

MERCI Rav Binyamin Wattenberg pour votre réponse plein de bon sens je vous souhaite des bonnes nouvelles chez vous et une bonne santé.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3821

MessagePosté le: Mer 29 Mai 2019, 16:39 Répondre en citantRevenir en haut

A 111maur :

Merci.

-------------------

A Reb Manès :

Citation:
Ne soyez pas étonné effectivement : cela fait déjà quelques années que l'on peut croiser des femmes juives en voile integral noir opaque à Meah Shearim.


Ah, là, je suis étonné ! car j’écrivais que je ne serais pas étonné d'apprendre cela d'ici quelques années , mais d’apprendre que c’est déjà le cas, c’est différent :)
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum